Annonce des deux dernières séances du séminaire “Philosophie du Web”

  • 9 juin, salle Lalande (Sorbonne), 14h00-17h00
    & 10 juin, salle Triangle (Centre Pompidou), 11h00-17h00
    Aldo Gangemi, Valentina Presutti et Florie Bugeaud.
  • Philosophe de formation, Aldo Gangemi est chercheur au CNR à Rome, directeur du Semantic Technologies Lab (STLab). Ses travaux sur l’ingénierie des connaissances remontent à 1992, époque où il travaillait sur l’application des ontologies pour les systèmes d’organisation des connaissances dans le domaine biomédical. Ses intérêts actuels se portent sur le design d’ontologies reposant sur des patterns, la modélisation collaborative de réseaux sociaux sémantiques, l’hybridation du TAL, des ressources lexicales et sémantiques et des métamodèles pour l’intégration de connaissances hétérogènes. Au nombre des résultats les plus notables de ses recherches, mentionnons l’ontologie DOLCE et ses travaux sur les Ontology Design Patterns (ODP).

    Valentina Presutti est chercheuse au Laboratoire de technologie sémantique du CNR à Rome. A l’origine de l’initiative ontologydesignpatterns.org, ses recherches portent sur le Web Sémantique, les interactions avec l’utilisateur, la conception d’ontologies, les connaissances collaboratives/la gestion de contenu, et le génie logiciel basé sur les ontologies.

    Florie Bugeaud est ingénieure de recherche chez Nekoé. Elle a effectué une thèse à l’Université de Technologie de Troyes dans laquelle elle a défendu l’idée d’une science des services en s’appuyant largement sur la philosophie et notamment la méréologie et les hypergraphes.

  • 13 juin, 10h-13h00, salle Lalande (Sorbonne)
    Bernard Stiegler et Bruno Bachimont

  • Bernard Stiegler est philosophe, directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation et enseignant à l’UTC et Goldmsiths. Il est l’auteur de nombreux ouvrages interrogeant les bouleversements du numérique.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Stiegler

    Bruno Bachimont est enseignant-chercheur à l’Université de Technologie de Compiègne. Ingénieur de formation, oeuvrant dans le domaine de l’ingénierie des connaissances et de l’informatique documentaire, et il est l’auteur de travaux critiques sur l’Intelligence Artificielle. Il interroge aujourd’hui le numérique sous les auspices d’une “philologie” du numérique.