BIG DATA : que fait l’Université ?

Je vous signale la tenue de cette journée consacré au Big data à l’organisation de laquelle je suis associé.

 

Une journée Paris Descartes INRIA

Les big datas, objet et matériau de l’enseignement universitaire

Le 11 juin 2013, l’IUT de l’université Paris Descartes en partenariat avec INRIA organise une journée de réflexion et de projet sur les usages des big data dans la pédagogie universitaire.
Cette journée d’étude réunit Universités, Centres de recherche, Services publics et Entreprises autour des big data et de la transformation que leur disponibilité introduit dans l’enseignement universitaire et dans la formation à la recherche.

Universitaires, Editeurs, Acteurs des Data, vous êtes cordialement invités à prendre la parole et partager votre expérience.

Envoyez simplement un titre, un résumé de 5 lignes avec votre nom, le nom de votre institution, entreprise à sophie.pene (at) parisdescartes.fr avant le 20 mai. Le programme sera publié le 1er juin.

Voici quelques suggestions de thèmes :

  • des études de cas d’utilisation pédagogique de sets de données
  • des évaluations de sets de données
  • une histoire des utilisations pédagogiques des données
  • une prospective de la relation entre données et pédagogie
  • des réflexions sur le cadre éthique, scientifique et social des utilisations de données à l’université
  • une perspective ouverte sur l’enseignement de l’informatique comme condition de l’usage des données
  • des échanges R&D : comment les chercheurs de ces domaines voient la suite
  • Le point de vue des éditeurs, l’expression d’attentes quant au public univerisitaire des datas
  • Un état des lieux des ouvertures de données de services publics ou d’entreprises, pour des coopérations et des objectifs inventifs.

Que vous soyez intervenant-e ou visiteur-se, ayez la gentillesse de vous inscrire via Amiando 

 

Nos buts  

Lancer un réseau open free data pour l’innovation pédagogique

  • en relation avec les politiques publiques de libération de données.
  • innovant pour la pédagogie et la recherche.
  • regard critique sur l’accessibilité et la contextualisation des données, le design des services, réflexion sur des travaux possibles, définition de bonnes pratiques de publication pour des utilisations à l’Université.

Discuter des usages des données dans la pédagogie

  • mise en perspective :  histoire de l’utilisation de données statistiques dans l’enseignement universitaire, (l’histoire des disciplines, les méthodes et des compétences visées).
  • réflexion prospective : comment les enseignements fondés sur de grands ensembles de données vont-ils évoluer sous l’effet de l’infoviz, du crowdsourcing, des études de  controverses ?
  • principes éthiques, techniques et scientifiques pour ces dimensions nouvelles de la pédagogie ?

 

Imaginer de nouveaux profils d’étudiants 

  • regard sur l’utilisation de sets de données dans l’enseignement

Les enseignants chercheurs sont chroniquement en quête de données réelles pour apporter aux étudiants un matériau capable de restituer dans leur complexité les conditions mathématiques et informatiques de données décisionnelles. La “grandeur nature” des données est susceptible de transformer l’enseignement et de donner à la relation entre données, sciences et société une authenticité et une polysémie  pleines de potentiel.

  • des synergies, des compétences
  • programmes R&D
  • retours d’usages
  • juniors entreprises
  • écosystèmes autour de grandes entreprises fournisseurs de données
  • thématiques porteuses :  l’apprentissage,la santé, les smart grids, les donnnées environnementales.
  • créativité pédagogique libérant des étudiants curieux, “fouilleurs”, innovants et entrepreneurs.

 

Les enjeux  de cette utilisation des données sur les compétences des étudiants

  • les profils professionnels attendus dans la prochaine décennie
  • les rapports entre entreprises, centres de recherche et universités qui s’ensuivent
  • un empowerment des étudiants, une prise en main de leur cursus : Quels nouveaux types ´exercices se dessinent, qu’il s’agisse d’études  de cas, de sujets de mémoires, de stages et de diplômes? Quelle place dans la formation pour l’édition de données, les représentations cartographiques et la datavisualisation ? Comment aider les étudiants à se représenter le tissu industriel, les coopérations qui les attendent dans ce monde de datas, et à devancer les exigences pour en faire des atouts ?
  • l’ apprentissage du code, dans toutes les disciplines , comme un élément de la literacy universitaire, une question pédagogique centrale pour tout le débat sur open data et université.

 

La journée est coordonnée par F-X Jollois, J-M Poggi, G.Bordry, A.Monnin et S.Pene

 

Selon Hal Varian, Google’s Chief Economist,

 ‘What’s ubiquitous and cheap?’ Varian asks. ‘Data.’ And what is scarce? The analytic ability to utilize that data”.