Intervention dans le cadre de l’université européenne d’été de l’IHEST, “La controverse : enjeux scientifiques, enjeux de société”

Table-ronde “Culture numérique, internet et réseaux, quels impacts sur la controverse ?”, 4 juillet 2013, Les Fontaines, 67 route de Chantilly, 60 501 Gouvieux cedex, France.

http://www.ihest.fr/activites/universite-europeenne-d-ete/universite-europeenne-d-ete-2013/presentation-la-controverse-enjeux

Résumé de mon intervention :

Le Web apparaît traditionnellement comme un hypertexte. C’est d’ailleurs cette conception qui est à la base de la majorité des outils d’analyse des controverses en ligne. Ce présupposé n’est cependant pas confirmé du point de vue d’une analyse architecturale, “orientée-ressource”. Aujourd’hui, avec le développement du Web de données (Web of data, Linked Data), cette perspective retrouve une grande actualité. Pour comprendre l’enjeu de cette évolution du point de vue de l’analyse des controverses, nous nous arrêterons plus spécifiquement sur DBpedia. Jeu de données issu de Wikipédia, au centre du “nuage des données liées” (Linked data cloud), il en existe aujourd’hui une version francophone sur la plateforme SemanticPedia.org, associant le Ministère de la Culture, Wikimédia France et Inria. A l’instar de Wikipédia pour le Web “traditionnel”, DBpedia joue un rôle-clef dans l’économie du Web de données, sous le signe d’une convergence, dont les SHS doivent encore prendre la mesure, entre Open Data, Open Knowledge, Open Access, Open Science et analyse des controverses.

Programme :