Organisation du premier événement consacré au Design Patterns en France (28-29 octobre à Paris)

A mesure que l’intérêt pour le Web Sémantique croît, et que les technologies développées pour transformer cette vision en réalité acquièrent une certaine maturité, le besoin d’ontologies de bonne qualité, réutilisables, se fait de plus en plus sentir. Pour saisir à bras le corps les question de la qualité et de la réutilisabilité, différents types de design patterns1 d’ontologie (Ontology Design Patterns, ODP) ont vu le jour. Les patterns offrent aux designers des bénéfices variés, allant de l’analyse des exigences liées à la réutilisabilité en passant par clarification des lignes directrices ou l’amélioration de la communication. Les ODP sont en passe d’apporter des bénéfices identiques. Quelques-uns ont été soumis par le W3C lui-même et sont actuellement rassemblés dans divers entrepôts, à l’instar du catalogue maintenu par l’université de Manchester ou du portail ontologydesignpatterns.org. Cependant, les catalogues de patterns demeurent encore relativement modestes à l’heure actuelle, ne couvrant qu’un nombre restreint de domaines. Les applications du Web Sémantique tireraient donc fortement parti de l’introduction de nouveaux types de patterns, tels les patterns relatifs à la connaissance ou les patterns plus spécifiquement liés à ces applications. En outre, une bonne communication suppose que tous ces patterns soient partagés au sein d’un communauté disposant d’un langage commun, ceci afin d’être en mesure de débattre des (nombreuses) difficultés que soulève l’activité de modélisation. Ce Design Pattern Camp entend tirer parti de l’activité du portail ontologydesignpatterns.org pour disposer d’un moyen de communication (autorisant aussi bien la soumission de nouveaux patterns que leur évaluation) susceptible d’héberger les discussions qui ne manqueront d’excéder les limites d’un événement ponctuel tel que celui-ci.

La réutilisabilité constitue depuis de nombreuses années un sujet de choix, aussi bien dans le domaine de l’ingénierie des ontologies que du Web Sémantique. L’utilisation des patterns fournit une méthode qui a démontré ses bienfaits dans de nombreux domaines, à commencer par le génie logiciel et la modélisation des données. Au cours des dernières années écoulées, des patterns pour les ontologies du Web Sémantique et les applications à base d’ontologies ont été introduits. Nous croyons donc venu le temps, pour la communauté, d’en récolter les bénéfices, y compris par un examen des méthodes permettant d’extraire de tels patterns.

De nombreuses initiatives ont d’ores et déjà été conduites dans ce but. Si ce “Design Pattern Camp” constitue une première en France, des précédents existent néanmoins au plan international avec l’organisation en 2005 du workshop “Ontology Patterns for the Semantic Web”, lors de la conférence ISWC 2005. A l’époque, la communauté mobilisée autour de ces questions était néanmoins nettement plus restreinte qu’aujourd’hui. L’accent était alors mis sur la réutilisation d’ontologies RDF ou OWL pour résoudre des problème généraux, relativement ouverts. La séries des WOP (Workshops on Ontology Patterns) en a élargi la portée jusqu’à inclure tous les patterns liés au design d’ontologies et à l’ingénierie des connaissance pour le Web Sémantique. Ceci s’inscrivant dans la continuité de la conférence EKAW2008 (portant le sous-titre “Knowledge Patterns”). Parmi ses thématiques, on recensait, outre les patterns du génie logiciel, les patterns destinés à la refonte des processus, le traitement des connaissances ou encore les aspects sociaux et cognitifs de la sémantiques. Le premier atelier WOP se tint en marge d’ISWC 2009, et le second l’an passé.

Un atelier, et à plus forte raison un “Camp” tel que celui-ci, se veut riche en interactions et échanges pratiques. Le format des VoCamps se prêtait donc particulièrement bien à l’exercice, propice à la fois à l’initiation de celles et ceux désireux d’en apprendre plus, comme à la réunion de praticiens souhaitant s’aguerrir, échanger et participer au développement de nouveaux patterns, à l’évaluation de patterns existants, comme au développement de méthode d’extraction de patterns. Au-delà de ces quelques considérations, l’occasion est offerte à la communauté française du Web Sémantique, dans la droite lignée du Meetup des Rencontres du Web de données du 16 mai dernier ([1]), de bénéficier de la meilleure des introductions qui soit à ces problématiques, grâce à la présence et à l’expertise de deux des chercheurs les plus reconnus en la matière, Aldo Gangemi et Valentina Presutti.

1 Les patterns sont utilisés dans de nombreux domaines tels des patrons, des gabarits (templates) ou des descriptions abstraites encodant les meilleurs pratiques d’un domaine. L’introduction des patterns en informatique est généralement associée à l’oeuvre de l’architecte Christopher Alexander. Les patterns logiciels sont sans doute mieux connus sous le vocable “Design Patterns”, comme en atteste l’ouvrage du Gang of four de 1995, Design Patterns: Elements of Reusable Object-Oriented Software. Parmi les autres patterns, on recense les patterns associés aux modèles de données, les patterns linguistiques, les patterns de connaissance, et bien d’autres.

Quand ?

Vendredi 28 et samedi 29 octobre 2011.

Où ?

Centre George Pompidou, Salle Piazza, Paris.

Pour s’inscrire :

http://vocamp.org/wiki/DesignPatternCampParis2011

Contact :

alexandre.monnin [AT] iri.centrepompidou.fr

Merci à l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI) d’héberger cet événement !