“Session Adresse”, Lafayette Anticipation, 24-25 juin 2016

J’ai récemment participé, les 24 et 25 juin derniers, à une rencontre organisée par Lafayette Anticipation (sous la houlette d’Anna Colin) autour de la question de “l’adresse” et des publics. Par “public” il faut bien évidemment entendre le public appeler à déambuler dans les futurs locaux de la Fondation réhabilités par Rem Koolhaas, rue du plâtre à Paris, mais aussi celui qui entrera en contact avec les oeuvres, les artistes, la production et bien plus encore par l’intermédiaire de l’archive numérique que nous bâtissons actuellement avec Mnémotix dans le cadre du projet Re-Source dont je suis l’architecte depuis deux ans déjà.

IMG_20160704_124331

De ces discussions Fabien Vallos (ENSP Arles) fut le maître de cérémonie à tout point de vue, lui qui nous gratifia en préambule d’un texte sur l’adresse qui posait les enjeux de la réunion.

Mikaela Assolent (chargée de public au FRAC Lorraine), Antonia Birnbaum (philosophe, Paris VIII), Alessandro De Francesco (poète et artiste), Annie Fletcher (curatrice au Van Abbemuseum), Yaël Kreplak (chercheuse), franck leibovici (poète et artiste) et moi-même étions toutes et tous convié/e/s à échanger autour de cette question.

Comme je l’indiquais dans un récent article à paraître ces jours-ci dans la revue I2D : “Les dispositifs numériques mobilisés au cœur de Re-source ouvrent une fenêtre sur un art en train de se faire, en donnant à voir ses exigences et son mode d’action propre, oscillant entre ouverture au plus près de la démarche des artistes et mise en partage de nouveaux communs. Pour quelle valeur d’usage ? La réponse à cette question reste à inventer.”

C’est dans la rencontre avec les publics, afin que les communs produits avec les artistes participent à l’apparition de singularités (à quelque niveau que ce soit) qui les nourrissent en retour que se situe à mes yeux, en définitive, la finalité de Re-Source.

Alexandre Monnin's Web and Philosophy scientific events website