HYPHD

Thèses, mémoire : vers des formats et pratiques OpenScience ? L’exemple de Philoweb.org le 13 décembre au soir à La Fonderie

J’ai le plaisir de présenter l’initiative que je mène autour de la publication de ma thèse sur Philoweb.org à la Fonderie, à Paris, le 13 décembre prochain, dans le cadre de Hackyourphd. Au-delà de philoweb, un réflexion sera menée sur les outils actuels de d’écriture et de publication des thèses.

Merci à Célya Gruson-Daniel pour son invitation !
Voici le message original qu’elle a publié sur Hackyourphd :

Thèses, mémoire : vers des formats et pratiques OpenScience ?

L’exemple de Philoweb.org le 13 décembre au soir à La Fonderie

Vendredi 13 décembre au soir, la Fonderie ouvrira ses portes à HackYourPhD pour acceuillir son invité : Alexandre Monnin. Docteur en philosophie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Alexandre nous présentera philoweb.org, l’initiative qu’il est entrain d’expérimenter. Ce docteur récemment diplômé a en effet décidé d’entamer la publication intégrale de sa thèse consacrée à la philosophie et à l’architecture du Web, sur le site http://philoweb.org, tout en rendant parallèlement disponible le code HTML de celle-ci sur Github.

Philoweb.org : une thèse en version HTML à commenter

Philoweb est né d’un constat qui a poussé Alexandre à tester cette expérimentation :

une thèse demeure en partie invisible sur le Web.

Et ce, en dépit des efforts actuels en direction de l’open access, concrétisés par le dépôt électronique des thèses qui offre à chaque docteur la possibilité de publier son travail en ligne (par défaut sur Theses.fr et de manière facultative sur la plate-forme d’auto-archivage TEL)

L’”invisibilité” de ce document est notamment due au format de publication retenu jusqu’à présent, à savoir le PDF. Ce format ne permet pas d’être diffusé, annoté, commenté aussi facilement qu’une “page” Web.

Il semble pourtant logique d’aller plus loin en terme d’accessibilité, en particulier pour certaines thèses, eu égard à leur sujet ( comme c’est le cas pour Alexandre – une thèse sur le Web en PDF n’a pas trop de sens!). Mais également en terme de reconnaissance du travail de longue haleine que représente un tel document pour le doctorant. A cet impératif s’ajoutent les possibilités aujourd’hui offertes par les outils de publication en ligne tel CommentPress, qui permettent d’annoter un texte à plusieurs.


Un travail de thèse vit plusieurs vies.
Publications papiers, traductions, nombreuses sont les raisons de prolonger l’existence d’une entreprise académique, bien au-delà de la délivrance d’un diplôme venu sanctionner l’exercice scolaire auquel la thèse ne saurait pourtant se réduire. C’est pourquoi cet atelier entend partir de l’expérience singulière d’Alexandre et de philoweb pour examiner les nouvelles modalités d’écriture et de publication des thèses en ligne, en accord avec les principes de l’Open Science.

Organisation de la Soirée :

Après la présentation de philoweb, des ateliers sont prévus pour réfléchir ensemble aux potentialités offert par les outils OpenScience aux doctorants et étudiants.

  • Comment écrire sa thèse ou son mémoire aujourd’hui?
  • Peut-on imaginer écrire ou construire ce travail de recherche plus collaborativement?

Nous vous invitons à inventer/partager votre boite à outils OpenScience quelque soit votre domaine. Venez vous inspirer de l’expérience d’Alexandre Monnin, mais également échanger avec lui et d’autres participants dans une ambiance “apéro”

Découvrez, partagez des pratiques “Open Science” à expérimenter dans le cadre de vos études, thèses ou toute autre expérience visant à une diffusion/utilisation plus aisée des connaissances.

Nous vous attendons nombreux pour ce dernier atelier HackYourPhD de l’année 2013!

Informations pratiques :

Nous nous retrouverons à La Fonderie, 39 Rue de Wattignies, 75012 Paris de 18h45 à 21h30



Agrandir le plan

Partenaire :

Un grand merci à la Fonderie et notamment à Jennifer Leblond qui nous accueille dans leurs locaux.

la fonderie